• Publié le 31 Août 2021
  • Mis à jour le 13 septembre 2022 à 04:26

Formation des opérateurs touristiques aux protocoles covid-19

protocoles covid-19

Afin de juguler la crise sanitaire et ses impacts économiques et sociaux, le Plan Multisectoriel d’Urgence Madagascar (PMDU) mis en place par le Gouvernement Malagasy dès 2020, a défini parmi ses priorités en ce qui concerne le secteur tourisme, à savoir entre autres le maintien du capital humain tout en renforçant leurs compétences, le maintien des activités des entreprises touristiques par l’appui aux projets de relance portés par le secteur privé.

Dans ce contexte et dans la gestion de la crise et la préparation de la relance post COVID du secteur tourisme, le Ministère du Tourisme a développé un programme de mise en conformité des opérateurs de l’ensemble de la chaine touristique aux protocoles sanitaires Covid-19-afin de mettre en confiance les clients, tant nationaux que internationaux.

Le Ministère du tourisme, l’Office national du tourisme de Madagascar et la Confédération du Tourisme de Madagascar ont élaboré les protocoles sanitaires COVID-19 en 2020 et réalisé les premières sessions dans plusieurs régions. Dans cet objectif de conformité des opérateurs aux mesures sanitaires, 117 opérateurs touristiques (hôtelier, restaurateur, agent de voyage tour opérateur ou guide) sont formésaux protocoles COVID-19 entre février et juin 2021 par le Ministère du Tourisme. Ces derniers ont pour rôle de former à leur tour plus de 6000 travailleurs du secteur à Analamanga, Sainte-Marie, Nosy Be, Antsiranana, Atsimo Andrefana, et Anôsy.

Les sessions de formation des travailleurs touristiques aux protocoles COVID-19 ont débuté ce mois d’août avec le lancement à Nosy Bele 23 août et à Antsiranana le 26 août. Pour Analamanga, le lancement officiel s’est tenu ce 30 août avec l’objectif de former au moins 2500 employés issus de la filière Hébergement-Restauration (HR) et Etablissements de Voyages et de Prestations Touristiques (EVPT)de la région. Les formations s’adresseront aux gérants, aux référents Covid et aux employés. La vision commune étant d’avoir une industrie touristique répondant aux normes sanitaires mondiales et prête à accueillir de nouveau les touriste